PROCHAINS CONCERTS


10/03/2024 - Berne (Suisse) : 2ème Quatuor à cordes op. 18 - En savoir plus

17/03/2024 - Essen (Allemagne) : 2ème Quatuor à cordes op. 18 - En savoir plus


Nouvelle publication à voir sur la page videos du site : la Méditation sur deux thèmes de La Journée de l’Existence op. 7, avec Katharina Gohl Moser, violoncelle et Anton Kernjak, piano, réalisée par La Pataconera en février 2024 à Bâle.
 
Si vous êtes en mesure de nous communiquer le détail d’un concert, de recherches ou d’une manifestation autour d’Ivan Wyschnegradsky, merci de bien vouloir nous en informer.
 
 

EDITO

 
NB Les précédents éditos sont consultables en cliquant ici.
 
 
En cette année 2024 qui voit célébrer le centenaire de la naissance du compositeur Claude BALLIF ainsi que le vingtième anniversaire de sa disparition, il est impératif pour nous de nous associer à cet Hommage.
 
Claude Ballif a en effet été le compositeur, le musicien et l’homme certainement le plus proche d’Ivan Wyschnegradsky durant les dix dernières années de sa vie (de 1969 à 1979), pendant lesquelles ils se sont assidûment fréquentés.
 
En témoigne en particulier, l’aide que Claude Ballif lui a apporté en triant, classant, réécrivant les notes manuscrites du compositeur afin de publier l’article intitulé « L’ultrachromatisme et les espaces non-octaviants » dans le n° 290-291 de la Revue Musicale, publié en 1972 sous sa direction et consacré à Nicolas Obouhov et Ivan Wyschnegradsky.
 
Dans le livre d’Entretiens de Claude Ballif avec Alain Galliari, un chapitre entier est consacré à Ivan Wyschnegradsky (Editions Promusica publié en 1992). Nous en extrayons une simple phrase : « Rarement, dans ma vie, j’ai pu converser de compositeur à compositeur comme je l’ai fait avec lui »…
 
Parmi la somme des Ecrits de Claude Ballif, réunis en deux importants volumes par les membres de l’Association Claude Ballif en 2015 et publiés aux Editions Hermann, trois articles sont consacrés à Ivan Wyschnegradsky. Le premier est une Biographie, le second, intitulé « Harmonies du soir » a figuré en tête de notre 1er Cahier Ivan Wyschnegradsky, que nous avons réalisé en 1985. Le troisième, « Ivan Wyschnegradsky et les espaces non octaviants » a été écrit par Claude Ballif en 1976 pour une conférence couplée à un concert du Festival Archipel à Genève où nous participions.
 

Claude Ballif chez lui, au piano d'Ivan Wyschnegradsky. Photo Michèle Tosi.

Claude Ballif chez lui, au piano d’Ivan Wyschnegradsky. Photo Michèle Tosi.


Ivan Wyschnegradsky était bien conscient de l’attitude exceptionnelle de Claude Ballif envers lui, de son dévouement et sa fidélité, car il lui avait légué son grand piano à 3 claviers en ¼ de ton, son harmonium et sa clarinette, également tous deux en ¼ de ton. Ces instruments, après avoir longtemps séjourné chez Claude Ballif, sont devenus propriété de la Fondation Paul-Sacher à Bâle.
 
Les manifestations organisées cette année autour de l’œuvre de Claude Ballif sont à consulter sur le site claudeballif.com.
 
Claude Ballif a fondé avec nous l’Association Ivan Wyschnegradsky en 1983 et fut son Président jusqu’en 2002. Son engagement, sa probité nous ont toujours accompagnés et restent présents pour nous dans toutes nos actions et nos choix.
 
Martine Joste – mars 2024
 
 

IVAN WYSCHNEGRADSKY

 
« J’aurais pu être poète, philosophe ou musicien. J’ai choisi la musique : je suis donc compositeur. »
 
Ivan Wyschnegradsky, né à Saint-Pétersbourg en 1893, a vécu à Paris de 1920 jusqu’à sa mort en 1979. Admiré par de nombreux compositeurs, parmi lesquels on peut citer Olivier Messiaen, Henri Dutilleux, Bruce Mather, Alain Bancquart et Claude Ballif, Ivan Wyschnegradsky est reconnu par le monde musical comme un des pionniers de la musique du XXème siècle.
 
 
Ivan Wyschnegradsky, 1979 - Photo René Block
 
Le piano en 1/4 de ton de Ivan Wyschnegradsky, qu’il avait commandé en 1927 à la manufacture August Förster, après avoir été chez Claude Ballif à qui Ivan Wyschnegradsky l’avait légué, est, depuis 2009, la propriété de la Fondation Paul-Sacher à Bâle. Photo René Block (1979).
 
 
 



 

Association Ivan Wyschnegradsky - dernière mise à jour 2 mars 2024